SHARE

vendredi 7 octobre 2011

Biographie de Sayed Mekkawy


Sayed Mekkawy (8 Mai 1927 – 21 Avril 1997) est un compositeur et chanteur né au Caire.

C’est après la mort de son père que Sayed Mekkawy perd la vue à cause de ses larmes littéralement intarissables. Aucun des médecins qu’il a consultés à l’époque n’a pu déterminer le mal qui faisait que les larmes de Sayed Mekkawy n’avaient de cesse de couler. Néanmoins, cet handicap n’a jamais freiné la passion de vivre de l’homme qui a entrepris d’apprendre le Coran et figure parmi les plus respectés des érudits d’Al Azhar.

C’est sans doute grâce à son apprentissage du Saint Coran et, surtout, à la manière spéciale dont le texte sacré est récité qui a fait de la voix de Sayed Mekkawy un instrument puissant que l’homme savait exploiter à sa guise aidé par son talent inné pour la musique et sa dextérité au luth.

Néanmoins, ce qui a réellement élevé Sayed Mekkawy au statut de la gloire et d’être reconnu comme l’un des plus grands compositeurs de musique orientale au monde est l’inoubliable personnage d’Al Missaharati, que lui et Fouad Haddad ont créé en 1951. Al Missaharati est un homme qui annonce le repas du Sahour, juste avant le lever du soleil lors du mois de Ramadan. La musique de Sayed Mekkawy et les paroles de Haddad ont redonné vie à cette figure populaire grâce à un rythme traditionnel qui ne peut que remplir de fierté, de patriotisme et de nationalisme n’importe quel arabe musulman au monde.

Artiste engagé, Sayed Mekkawy était un véritable touche-à-tout et s’intéressait en profondeur aussi bien à l’économie qu’à la condition sociale, aux problèmes intellectuels ou encore ceux politiques dont souffraient les petites gens. Critique et prompt à dénoncer l’injustice, Sayed Mekkawy a donné naissance à des chansons telles que « Al Istemara Rakba Al Humara ». Cependant, ce sont ses deux compositions « Ha’n Hareb » en 1956 et « Al Ard Bitetkalem Arabi » en 1973 qui restent les véritables perles et fiertés du patrimoine égyptien.

Durant plus de 40 ans de carrière, Sayed Mekkawy a contribué de façon très active au répertoire de la musique folk égyptienne, ayant toujours refusé n’importe quelle innovation ou modernisation de ce genre qui lui tenait à cœur car celui-ci représentait l’essence même de la tradition égyptienne pour Sayed Mekkawy.

Parmi les œuvres marquantes de Sayed Mekkawy, on citera l’opérette « Al Leila Al Kabira » dont il compose la musique aux mots de Salah Jahin ainsi que la chanson « Ya Messaharni » de la cantatrice Oum Kalsoum. « Nashid Al Muqwama Al Shaabiya », « Gana Al Fagr » ou encore « Ummal Hafr Al Qanal » figurent parmi une discographie qui comporte d’innombrables titres dont une centaine de compositions religieuses et quelques 30 célébrants le Mawlid Anabawi (la naissance du Prophète Mohamed).
Powered By Blogger · Designed By