SHARE

lundi 26 septembre 2011

Biographie de Shabka


Shabka, un groupe qui se compose de 5 jeunes Marocains âgés de 21 à 23 ans de la ville Fès (Otmane, Mehdi, Abdelmjid, Simo et Kamal), a été créé en 2000 avec pour but principal s’épanouir dans la musique, plus spécialement dans le hip-hop. Comme la plupart des groupes de rap au Maroc, les débuts de Shabka étaient très difficiles (pas de local pour les répétitions, pas d’instrumentales et pas de studio d’'enregistrement). Après une certaine période nécessaire pour que le groupe trouve sa voie dans le monde de la musique, Shabka maintenant travaille avec des instrumentales composés par eux-mêmes (Le vocaliste du groupe M-jad est le compositeur du groupe) et enregistre dans un studio à Fès.

Les textes du groupe sont largement inspirés de la rue, avec des sujets qui touchent la jeunesse marocaine et reflètent leur vie quotidienne.

Shabka a participé à plusieurs concerts et événements. Le premier concert a eu lieu en 2000. Le groupe a enregistré son premier un album (le cri) en 2003 avec XL Production, puid une Maxi appelée B.A.F (LA Bande A fez) en 2004 et une autre maxi en 2006 sous le nom de « The Shabka Show ». Actuellement, le groupe enregistre un album dont la sortie est prévu pour la fin de l’année. Shabka Show est le gagnant du 2ème prix au Boulevard Des Jeunes Musiciens 2006, catégorie hip-hop.

Les membres de Shabka sont spécialement influencés par le style Gangsta-rap, ce style créé par DR-DRE, et développé par le fameux 50cent & G-Unit. Le vocaliste du groupe M-jad (Compositeur des instrumentales) s’inspire de la légende du R&B, R-Kelly et d’autres artistes. Pour Le Raggaman du groupe Gistaman, il est influencé par la légende Bob Marley et le célèbre Jamaïcain Sean paul…

Interview

Parlez-nous un peu de votre groupe ? Pourquoi Shabka ?

Shabka est un groupe de 5 jeunes musiciens de Fès âgés de 21 à 23 ans (Otmane, Mehdi, Abdel Mjid , Simo et Kamal). Le groupe a vu le jour en 2000 et a choisi la musique hip-hop comme moyen d’expression. Pourquoi Shabka ? Tout simplement parce qu’il rassemble tous les critères qui caractérisent notre vie et notre société marocaine.

Comment avez-vous fait vos débuts dans la chanson ?

Le premier pas est toujours le plus difficile, surtout dans le domaine la musique alternative qui, en 2000, n’était pas bien acceptée ni par nos parents ni par notre entourage. Heureusement, il y avait toujours quelques rares personnes qui nous soutenaient et appréciaient notre musique à cette époque. Il a fallu qu’on fasse toutes les choses par nous même, de la composition musicale jusqu'à l’enregistrement et la promotion d’albums. Aujourd’hui, on ambitionne de lancer notre propre label et studio qui seront fins prêts d’ici un mois.

Quel est votre style musical ? Quels thèmes traitez-vous dans vos chansons ?

Hip-Hop en premier lieu, mais, avec la présence d’un vocaliste influencée par le R&B et d’un raggaman à la jamaïcaine, ça donne une fusion de styles qu’on pense le public appréciera. Les textes parlent surtout du quotidien des jeunes et de la réalité de la société marocaine.
Dans le premier album, on traite de sujets politiquement chauds qui nous touchent particulièrement comme la crise en en Irak.
En ce qui concerne notre prochain album, à travers un style différent, on cible un public plus large. On y aborde des sujets plus légers tout en essayant de briser quelques tabous.

Parmi tous les groupes émergeants de la scène alternative marocaine, quels sont vos préférés ?

H-KAYNE , MASTA FLOW, K-libre et la liste est très longue

Vous avez été vainqueurs du Boulevard des jeunes musiciens 2006, quel impact sur votre carrière ?

Cette victoire n’est que le début d’un parcours qu’on espère long inchallah. Le Boulevard, nous a ouvert les portes d’un très large public.

Quid de votre agenda 2007 ?

Il y a d’abord le concert avec Hoba Hoba Spirit le 12 mai au Théâtre Mohamed V de Rabat. Ensuite, le passage au Boulevard en tant qu’invité et le festival d’Essaouira en plus de plusieurs concerts à Fez.

Des projets pour l'avenir ?

On travaille actuellement sur notre 1er album qui sera intitulé « lkhoubze l7affi » (extrait du livre de Mohamed Choukri) après 3 maxis. On est également en cours de préparation de notre première vidéo et d’un single qui s’appelle W7dani7.

Le mot de la fin

Saynouna ra 7na jayine, et merci pour l’équipe de hibamusic.com qui aide cette jeunesse musicale à faire sa place au Maroc.
Powered By Blogger · Designed By