SHARE

jeudi 7 avril 2011

Biographie de Abdallah Al Rowaished


Abdallah Al Rowaished est né au Kuwait en 1961.

Encouragé par sa famille qui croit en son talent, Abdallah Al Rowaished apprend le luth en 1970 auprès de son frère ainé Mohamed Al Rowaished qui maîtrise déjà l’instrument.

Trois ans plus tard, en 1973, Abdallah Al Rowaished fonde un groupe avec trois de ses amis proches. Le groupe est l’un des tous premiers dans toute la région du Golfe et marque l’époque de son titre « Fi shari Al-Jahra ».

Quand le groupe se sépare finalement en 1979, Abdallah Al Rowaished décide de poursuivre son chemin vers la célébrité en temps que chanteur solo.

Au début des années 80, Abdallah Al Rowaished signe son tout premier contrat avec le label AlNazaer Music Production Company et avec la collaboration du compositeur Rashid Al Khidir et le poète Abdallah Al Bannay sort son premier album « Rihlati » en 1983. La réponse du public et de la critique est si favorable qu’Abdallah Al Rowaished décide d’enregistrer un clip vidéo pour un des singles. Ceci fait, il devient le tout premier artiste arabe à filmer un clip. Un deuxième album « Wayak » en 84 rejoint le succès du premier

Sa carrière lancée, Abdallah Al Rowaished reçoit l’opportunité de travailler avec davantage de grands artistes et poètes de la chanson arabe tels qu’Ammar Al Shiray qui lui offre plusieurs de ses succès dont « Mashur » 1987, « Aljurh Al Akhir » et « La Tasaddik ».

Alors que la seconde guerre du Golfe fait rage, Abdallah Al Rowaished quitte le Kuwait et part s’installer en Egypte. Là bas, il poursuit son œuvre et enregistre la célèbre chanson « Allahum la Iatradh ». Abdallah Al Rowaished fait la rencontre du légendaire Mohamed Abdelwahab, qui va même jusqu’à l’accueillir chez lui en lui témoignant toute l’admiration qu’il a pour la voix d’Abdallah Al Rowaished. Les deux artistes parlent alors d’un projet en duo mais hélas, Mohamed Abdelwahab s’éteint peu après.

Abdallah Al Rowaished a, à son actif, plus d’une trentaine d’album. On retiendra « Ramadi » en 1995, « Sadiqini » en 1999 ou encore « Wein Rayeh » en 2001 qui se classe meilleur album de l’année.

Comme tout artiste doté d’une discographie aussi étendue, Abdallah Al Rowaished a remporté plusieurs prix et distinctions au cours de sa carrière: « Sultan Qabus » en 1988, prix du Gulf Dong Knight en 1994, ou encore celui de la Meilleure chanson sentimentale pour « Khisirtini » en 1996.

Artiste d’envergure internationale, Abdallah Al Rowaished s’est déjà produit en concert en Europe et en Amérique ainsi que dans plusieurs pays du monde arabe.
Powered By Blogger · Designed By