SHARE

jeudi 7 avril 2011

Biographie de Wadih El Safi


Né en 1921 à Niha, Nahid Béchara Francis, alias, Wadih El Safi est un musicien, compositeur et chanteur libanais. Afin d’honorer son immense et incomparable talent, Wadih El Safi a reçu le titre de « Docteur Honoris Causa » de l’Université de Kaslik, au Liban.

A 17 ans, il participe à une compétition tenue sur les ondes de la station radio « Chark el Adna » et remporte la victoire. Alors que la musique arabe est dominée par les chansons égyptiennes et artistes égyptiens, Wadih El Safi démarre sa carrière au début des années 30 avec des chansons libanaises, nationalistes et militantes.

Wadih El Safi met en musique certains poèmes libanais puis en fera de même pour des compositions en arabe littéraire et puise ses textes dans l’œuvre des plus grandes plumes du monde arabe. Farid El Atrache figure parmi les compositeurs avec lesquels Wadih a travaillé durant sa carrière.

De 1947 à 1950, Wadih El Safi s’installe au Brésil et y poursuit son travail de compositeur et de chanteur.

Le festival de Baalbek de 1957 achèvera de graver le nom de Wadih El Safi sur la stèle des grands de la musique arabe.

De ses interprétations spontanées enrobées d’une simplicité impressionnante, Wadih El Safi a beaucoup donné à la musique arabe et à la musique libanaise en particulier. Il est également perçu comme un pilier de la musique Tarab. Parmi les œuvres de ce grand monsieur on retiendra : « Mawsam El Izz », « Kasidat Houb », « Al Anwar », « Ardouna Ila El Abad » et bien d’autres titres qui forment un tout de près de 5000 chansons.

Désormais d’un âge fort honorable, l’un des rares artistes de l’âge d’or encore en vie, les prestations de celui qu’on surnomme « la voix du Liban » se font exceptionnelles. Néanmoins, sa voix et son talent lui survivront à travers le temps à travers ses albums et compositions diverses.
Powered By Blogger · Designed By