SHARE

dimanche 20 février 2011

Biographie de Najwa Karam

La célèbre chanteuse libanaise Najwa Karam est née le 26 février 1966 à Zahlé au Liban. Najwa Karam est la plus jeune parmi ses trois frères (Tony, Jean, Nicolas et Salwa) de mêmes parents.

Issue d'une famille chrétienne maronite qui aime la musique, Najwa Karam a grandit dans un entourage musical marqué par la présence de Abdel Halim Hafed, Mohamed Abdel Wahab, Oum Kalthoum et plusieurs autres. Alors, elle devenait une passionnée de musique.
Dès son plus jeune âge, Najwa Karam ne cesse de révéler son talent vocal en chantant entre amis et dans des fêtes conviviales, mais son père refuse l'idée qu'elle construit un parcours musical.

Éduquée dans une école religieuse (saint joseph), Najwa Karam a étudié la philosophie dans sa ville natale Zahlé et travaille par la suite, en tant que professeur durant deux ans.
Âgée de 26 ans (1985), elle décide de mener une carrière artistique vu ses talents musicaux et ses capacités vocales.

Très connue par sa voix sensuelle et accorte, Najwa Karam a réussi à persuader ses parents de lui permettre de livrer son premier album avec le soutien du manager du mouvement 'Layali Lobnan' (1966-1988) la preuve de son don.
De ce fait, Najwa Karam a interprété des chansons connues dans l'émission 'Mawal' et a participé à 'Laylat Haz'(1987).

Par conséquent, elle a pu monter les échelles de l'industrie Arabic Music en 1989.
Ensuite, Najwa Karam a passé quatre ans d'études à l'école de musique arabe de Bayrouth pour enrichir et épanouir ses qualités artistiques.

Najwa Karam a lancé ses premiers albums qui ont connu un grand succès artistique et commerciale dès leur sortie comme ''Ya Habeyb'' (1989) marqué par le style libanais montagnard, ''Shamsy El Gheniih'' qui montre le romantisme, ''Ana Ma'akon'' (1993), ''Mabismahlak'' suit ''Naghmit Hob'' (1995), ''Hazi Hilo'' (1996), ''Ma Hada La Hada'' ou encore ''Maghroumeh'' (1998).

En 1994, Najwa Karam a été invitée par la famille des artistes Rotana en plus de la famille royale d'Arabie Saoudite.

Les tubes : ''Rouh Rouhi'' (mon âme antérieur) (1999), ''Oyoun Albi'' (yeux de mon cœur) (2000), ''Nadmanah'' (2001), ''Tahamouni'' (2002), et ''Ewa'a Tkoun Zelt'' lui ont fait acquérir une grande popularité au Liban et dans tous les pays arabes et étrangers.

Ses immenses triomphes populaires, portent les noms de ''Saharni'', ''Shu Mgheira'', '''Ya Mdawebni'', 'Kibir Al Hob'' (novembre 2005), ''Achiga'', ''Shu jani'' (2005), ''Bhebak Walaâ'' et son dernier tube ''Hayda Haki'' (2007).... en plus de d'autres chansons.

En 2002, Najwa Karam a interprété un duo ''W Kberna'' avec le chanteur libanais Wadih Essafi dans l'émission ' tarab' qui a plébiscité ses talents vocaux.
En 2006, elle a chanté avec le chanteur libanais Melhim Barakat, la berceuse ''Rah Yebka Lwatan'' réalisée lors des luttes contre la colonisation israélite.

Najwa Karam a assuré plusieurs concerts nationaux et internationaux en organisant de nombreux tournées au (Tunisie, Kuwait, Égypte, Arabie Saoudite,UAE, Jordan, Syrie, Canada, Amérique, Europe ....) et avec d'autres artistes de talent tels que Fadel Shaker, Rami Ayach et Wael Kfouri.

Najwa Karam a enregistré les vidéos clips de ses tubes les plus célèbres, notamment ''Hayda Haki'', ''Law Mabtekzoub'', Bhebak Walaâ'', ''Saharni'' (live), ''Ewa'a Tkoun Zelt'', ''Achiga'', ''Shamsy El Ghiniih''......

Côté humain et suite au conflit entre Israël et Liban de 2006, Najwa Karam a lancé un appel de collaboration et de solidarité à tous les pays arabes en citant l'implication de Hezb allah.
Lors d'une visite de l'ambassadeur libanais en Tunisie, elle a présenté ses remerciements à la population et au président tunisien pour leur soutien financier en procurant une caisse spécifique pour ramasser les dons et les subventions destinée au peuple libanais.

Najwa Karam a présenté un nombre de concerts en Tunisie, alors que ses gains ont été attribués au Croix Rouge libanais.
En outre, elle a réservé une partie de ses bénéfices du concert présenté à Berlin (2008) aux enfants victimes des guerres de Liban et de Palestine.
En 2006, Najwa Karam a conféré des dons de charité pour le peuple asiatique, résident dans des conditions défavorables et sous développées et aussi pour la lutte contre le cancer.

Najwa Karam a raflé un grand nombre de titres et de récompenses, principalement : la plus célèbre chanteuse (1995-1996), festival Award à Jerash (1996), communité arabe du festival Award (Canada 1998), honorée Award 'armée libanaise' (1999), Layali Dubai (festival Award 2001), l'artiste de l'année (Rotana Award 2001), honoré du gouvernement australien (Award 2003), festival Award (Carthage 2004), chanteuse arabisante de l'année (Rotana 2005), festival du Doha (Qatar 2007), ''Hayda Haki'' meilleur album de l'année (2007), la chanteuse la plus populaire (2007)...... et d'autres nombreux trophées.

Najwa Karam est classée parmi les premiers et les plus vendeurs arabes de disques avec la vente de plus de 4 millions de copies.
Concernant les compilations de ses disques : The Very Best Of Najwa Karam (2001) et Greatest Hits (2006).
Les labels avec qui Najwa Karam a travaillé sont : Relax-In (1989-1991), CM (1992-1993) et Rotana depuis 1994.
Powered By Blogger · Designed By