SHARE

vendredi 18 février 2011

Biographie de Najat Essaghira


Najat Essaghira (dite Najat Al-Sagheerah, Najat El Saghira ou encore Al Saghira) , de son vrai nom Najat Mohamed Mahmoud Hosni El Baba, est née le 11 Août 1936, au Caire, en Egypte. Elle est la demi-sœur de l’actrice égyptienne Souad Hosni.

C’est à l’âge de 13 ans que Najat Essaghira se met à chanter les chansons d’Oum Kalsoum en compagnie de son frère Ezzadine Hosni qui faisait partie de l’orchestre de la cantatrice légendaire.

A l’âge de 19 ans, Najat Essaghira est repérée par le journaliste Fekri Abaza qui lui donne le surnom de « Essaghira » alors qu’il décrit Najat comme étant une petite chose frêle mais au grand talent qui demande une attention particulière afin de pleinement s’épanouir.

Tout au long de sa carrière, Najat Essaghira chantera, tour à tour, les compositions de Ahmad Sedki, Mahmoud Cherif, Zakaria Ahmad et même celles de son frère Ezzedine Hosni. « Awsifouli El Hob », un de ses premiers grands succès, Najat Essaghira le doit aux paroles de Maamoun Chenaoui et à la magnifique mélodie de Mahmoud Cherif.

Après la rencontre de Najat Essaghira avec le grand Mohamed Abdelwahab, elle chante « Kol Da Kan Lih », « La takzibi », « Ayadhono », « El Arib Minak » ou encore « El Arib Minak Ba3id ».

Les plus grands compositeurs se pressent devant la voix magnifique de Najat Essaghira, lui offrant leurs plus beaux travaux à l’instar de Riad El Sonbaty, qui composa pour Oum Kalsoum ou encore les frères Rahbani qui firent pendant longtemps la gloire de Fairouz anisi que Baligh Hamdi, Kamal Tawil, Mohamed El Mougi…

Beaucoup s’accordent à dire que Najat Essaghira avait la voix et le talent qu’il faut afin de chanter l’art du poète Nizar Qabbani. Najat Essaghira chante donc « Matha aqoulou lahou », « Irjaa ilaya », « As’aloka Rahila » et d’autres.

La dernière chanson de Najat Essaghira est « Ettamen », composition de Saleh El Charnoubi et qui est enregistrée peu de temps avant l’annonce de Najat Essaghira de se retirer de la scène musicale arabe en 2003.

Après plus de 50 ans de carrière, Najat Essaghira laisse derrière elle un répertoire riche et beau ainsi qu’une filmographie de plus d’une dizaine de films : « Hadia », « Bnti Lbalad », « Sabaat ayam fil janaa »…
Powered By Blogger · Designed By