SHARE

samedi 26 février 2011

Biographie de Idir


Idir, alias Hamid Cheriet, est un chanteur, auteur, compositeur et interprète algérien de musique Folk Kabyle, il est né en 1949 à Ait Lahcène (Kabyle).
Son pseudonyme signifie en Kabyle : ''Il vivra'', c'est un nom donné traditionnellement à un enfant né avec des difficultés pour l'inciter à vivre.

Jeune, Idir décide de faire des études en géologie et suivre de ce fait, un parcours professionnel dans l'industrie pétrolière algérienne. Son père était un berger élevé chez les jésuites.
En outre, Idir a suivi des cours instrumentaux et sait jouer la guitare, la flûte et la voix.
Mais, le destin a voulu autrement en le menant vers la musique et le chant.

En effet, Idir entame sa carrière musicale en se présentant comme un remplaçant d'une chanteuse en 1973, pour qui il a conçu une chanson diffusée à Radio Alger.
La berceuse qu'il a interprété était ''Rsed A Yidess'' (dit : Que le sommeil tombe) qui a été bien appréciée par le public et fût alors son premier succès radiophonique.
Par conséquent, il a décidé de se consacrer pour la musique et construire une carrière musicale réussie.

Après son service militaire, Idir s'envole à Paris pour signer son premier contrat avec le producteur français Pathé Marconi en 1975, ce dernier lui a produit son premier album éponyme sous le nom de : ''A Vava Inouva'' qui a rencontré un immense succès mondial en 45 tours et a été diffusé dans environ 77 pays et a été traduit en 15 langues.
Le duo français David Jisse et Dominique Marge ont chanté ce tube en langue française dans l'année 1976 avec des paroles lyriques et une voix de femme accorte.

Vu cette gloire artistique, Idir a continué son chemin et a lancé un nouvel album en 1979, dénommé ''Ay Arrac-Nne qui signifie (O nos enfants !) suit 'le petit village' (chorale enfantine) en 1986 et 'les chasseurs de lumière' en 1993 (Iseggaden N Tafat).

'Identités' un nouvel opus qu'il l'a fait sortir en 1999 et pour lequel, il a rassemblé Gnawa diffusion, Dan Ar Braze, Maxime le forestier, Manu Chao en plus de Zebda.
Cet album a reçu deux disques d'or.

En 2002, Idir enregistre un autre album, connu sous le nom de 'deux rives un rêve' suivi de 'entre scènes et terres (live) en 2005 et son dernier succès 'la France des couleurs' en 2007, ce dernier album fût plébiscité par de grands artistes comme : Yannick Noah, Sniper, Fefe, Leslie....

Ses albums ont connu un immense succès artistique en vendant plus de 3 millions d'exemplaires et se classant dans la catégories des plus grands vendeurs de disques.

La musique d'Idir se caractérise par la multiplicité des instruments musicaux utilisés, mais ces chansons reposent sur les sonorités de la flûte au berger kabyle qui était le premier instrument appris et joué par Idir.
Guitare, flûtes et les autres Derboukas forment les variétés des voix qu'engagent ses berceuses pour marquer une touche moderne.

En dépit de ses interprétations et ses compositions en Kabyle, les chansons d'Idir se dirigent toujours vers des sens et des significations universelles et planétaires et représentent les racines kabyles vivement fixées dans l'histoire de l'algérie.
Elles évoquent l'analyse de plusieurs thèmes, tels que l'exil (A Vava Inouva), les souvenirs (Cfir) ou bien la fête (Zwit Rwit). Ce qui explique la sélection de World Music accordée à ses oeuvres.

Le genre de musique que présente Idir, engendre les sentiments, la nostalgie et la profondeur des émotions humaines.
On rencontre les chansons d'Idir dans environ tous les occasions populaires et aussi officielles kabyles ou autres (mariage, fête...) et demandées toujours par le public.
Les labels avec qui Idir a travaillé sont : Sony, BMG et Globe Music.

Idir a effectué de nombreuses tournées arabes, européennes et américaines en présentant des festivals en fureur où il a démontré tout son talent et ses capacités artistiques.
Il a souvent participé à des concerts pour défendre certaines causes, comme le concert pour la paix, la liberté et la tolérence en plus du concert pour hommage au chanteur kabyle « Matoub Lounes » assassiné en 1998.
Les paroles d'Idir : « garder ses racines pour explorer le monde ».
Powered By Blogger · Designed By